Conséquences des éoliennes sur la faune et la flore ?

En décembre 2012, un courrier a été adressé aux ACCA des vallées (Cère, Jordanne, Authre et Goul) concernéespar les projets d'implantation des parcs éoliens dans le Cantal. Les informations qui figurent dans le document ci-dessous permettent de signaler l'incidence directe des éoliennes   sur les animaux sauvages et domestiques ainsi que sur la flore.

Très logiquement, les éoliennes sont installées dans des endroits où le vent les fera tourner, c'est à dire dans des courants.

Or, ces courants correspondent aussi aux couloirs migratoires empruntés par les oiseaux qui s'appuient sur le vent dans leurs migrations   pour économiser leurs forces. Le Cantal est un couloir migratoire important.

Quelques informations chiffrées :

En fonction du lieu d'implantation, la mortalité par an pour une éolienne varie de 0 à 895 oiseaux (étude de la California Energy Commission).

  • 28 % des oiseaux, observés de nuit ou au crépuscule, passant entre les pales en action sont victimes de collision.

  • Sur la base d'un rapport de la Volgelbescherming Nerderland quant aux conséquences de l'installation d'un mégaparc éolien prévu dans la Petite Ijselmeer, un calcul de probabilité réaliste a fixé le nombre de victime : entre 25 000 et 100 000 oiseaux d'eau y laisseraient annuellement leur vie, auxquels il faut rajouter les victimes de nombreuses autres espèces,

  • en Allemagne, l'estimation est d'environ 500 000 oiseaux morts par an,

  • en Navarre (Espagne), sur 10 des 22 parcs éoliens installés, on estime par an, méthode de Winckelmann, la mort de 671 chauve souris,             409 vautours, 432 rapaces, 6152 passereaux soit 7664 oiseaux tués. Danger aussi pour la cigognes, grues et outardes.                                        Les passereaux migrateurs, dont beaucoup voyagent de nuit, meurent aussi en grand nombre. En extrapolant ces mêmes chiffres aux 25 000 éoliennes espagnoles sur une période de trente ans, on arrive au chiffre approximatif de 15 millions de victimes pour l'Espagne seulement.

  • En France, la Ligue pour la Protection des Oiseaux ne fournit aucun chiffre précis bien qu'elle travaille sur ce thème depuis 1995.                         On peut quand même signaler la dispartion de l'aigle de Bonnelli dans le Roussillon : est-ce à cause des éoliennes ?

Divers impacts des éoliennes sur la faune :

Les impacts sur les oiseaux et les chauve-souris par les éoliennes ont des causes très diverses :

  • collision avec les pales en action ou le mât de la turbine.

  • projection au sol par les turbulences de l'air provoquées à l'arrière des pales.

  • stérilisation et désertification par les oiseaux du site, la station ornithologique suisse de Sempach précise pour les espèces d'oiseaux qui sont exposés à des ennemis naturels venant des airs, il a été prouvé que l'ombre mobile des rotors (effets stroboscopiques) pouvait provoquer une réaction de stress. Ce phénomène peut affaiblir les hivernants ou migrateurs en escale et diminuer leurs chances de survie. Dans le cas des oiseaux nicheurs, le succès des nichées peut être réduit. Un parc de 18 turbines de 50 mètres de haut sur une surface de 55 hectares stérilise trois fois sa surface soit 150 hectares. Que penser des éoliennes supérieures à 100 m de haut !

Les animaux sauvages, génés par le bruit, les infrasons et les ombres tournantes fuient les régions contaminées et vont ailleurs, tant qu'il y a un ailleurs.

Les animaux d'élevage, on enregistre les mêmes troubles de santé que chez les humains, se traduisant en baisse qualitative et quantitative de la production animale, en particulier de forte baisse de production laitière. Que penser des chevaux qui sont particulièrement sensibles aux infrasons ?

Impact sur la flore, le percement des chemins d'accès et les travaux du chantier d'installation des éoliennes obligent au deboisage et à l'arrachage       de plantes parfois rares. Et, quand dans 15, 20 ou 25 ans l'exploitation prendra fin, que pourra-t-on replanter sur la multitude de socles en béton ?

Nous epérons avoir attisé votre curiosité pour vous donner envie de rechercher plus d'informations par vous même,                                                         pour vous faire une idée précise de l'impact des implantations des parcs éoliens en règles générales                                                                                     et dans notre département du Cantal en particulier !